Pourquoi la conservation et la numérisation des archives ?

Publié le par Josich MBUMBA

La dématérialisation des documents tend à se généraliser au sein des organisations (entreprises publiques et privées). Les échanges internes, avec les fournisseurs et les clients se font de plus en plus souvent sans recours au support papier. De ce fait, se pose la question de la conservation électronique des documents, de ses modalités et de son cadre juridique.

 

Les textes juridiques concernant l’écrit sous forme électronique font de la conservation du document électronique l’une des conditions essentielles de sa valeur juridique. Il est nécessaire de s’assurer que les documents électroniques constitueront une preuve valable (recevable en justice et ayant force probante) au même titre que les documents sur support papier, et ceci, plusieurs années après leur versement dans les systèmes de conservation. Cette garantie de préservation du statut d’origine du document constitue un enjeu majeur de la conservation.

 

La finalité principale de la conservation réside dans la possibilité de pouvoir restituer à un temps donné un document pour répondre à un besoin de preuve.

 

Les principales caractéristiques que l’on attend d’un support d’archivage sont la pérennité et la fiabilité. Dans le choix d’un support, il conviendra de tenir compte de l’infrastructure logicielle et matérielle qui permettra d’en exploiter son contenu. Tout processus de conservation électronique restant dans la dépendance des supports de stockage utilisés, il conviendra de veiller à ce que les choix opérés soient compatibles avec les exigences assignées aux systèmes de conservation. La vidéo suivante montre le respect de ces caractéristiques tant en matière de numérisation que de conservation des archives.



Actuellement, de nombreux processus de conservation électronique des documents font référence à une norme (
document, établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu), qu’elle soit d’application internationale ou locale. Les normes n’ont pas de caractère obligatoire mais peuvent être utilisées comme base technique, car elles permettent de représenter un « état de l’art » dans le domaine auquel elles se rapportent.

@Josich MBUMBA  

Commenter cet article

electricien paris 8 30/01/2015 01:12

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Fatima Zahra OUFARA 27/04/2008 18:06

Mes félicitations Josich pour cette analyse sur la conservation et la numérisation des archives. Mais une chose est certaine : la numérisation des documents est encore très loin de se réaliser dans les pays du tiers-monde, particulièrement ceux de l'Afrique à cause de leur niveau économique. Bonne continuité.